L’Observatoire Marocain des Prisons « OMP » Recrute : Un·e Chargé·e de projet

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet :

« Renforcer les avancées vers l’abolition de la peine de mort au Maroc »

Mis en œuvre par ECPM, en partenariat avec l’OMP et le CNDH

Cofinancé par l’Union Européenne

L’Observatoire Marocain des Prisons « OMP »

Recrute : Un·e Chargé·e de projet

Présentation du projet :

ECPM, l’OMP et le CNDH mènent au Maroc un projet ayant pour objectif global de renforcer les avancées vers l’abolition de la peine de mort au Maroc. L’action poursuit 3 Objectifs spécifiques : Favoriser le renforcement des engagements internationaux et régionaux, les réformes législatives et les capacités des mécanismes nationaux (Conseil National des droits de l’Homme (CNDH), Mécanisme National de Prévention de la Torture (MNP)), développer les actions menées par la société civile notamment auprès des acteurs de la chaine pénale et améliorer la compréhension de l’opinion publique pour mettre en place des actions de sensibilisations diversifiées et adaptées.

Présentation du poste :

Le/la chargé·e de projet est recruté·e par l’OMP, il/elle appuie l’OMP dans la mise en œuvre des activités du projet déployées au Maroc.

Dans ce cadre, il/elle assurera :

  • L’dentification des lieux et modalités d’activités, la préparation des espaces de travail, des contenus et des dossiers d’activités.
  • La gestion des voyages internationaux et nationaux des membres de la « Coalition marocaine contre la peine de mort » prévus au projet.
  • Les contacts avec les prestataires/fournisseurs, l’envoi des demandes de devis et bons de commandes, le dépôt d’avis d’activité et demandes d’autorisations aux autorités, la préparation des documents administratifs, des estimations financières et des liquidations d’alimentations de caisses d’activités.
  • L’assistance aux communications externes : rédaction de projets d’invitations, de communiqués, envoi des messages, contacts et mobilisation des publics cibles et des médias, tenue de la revue de presse, alimentation et mise à jour des outils de communications (site web, facebook, Instagram…).
  • L’assistance à la collecte des données et à la circulation des informations.
  • Le reporting : La rédaction des comptes rendus de réunions et d’activités du projet.
  • L’appui aux travaux de publication et de traduction.
  • La tenue et la mise à jour des bases de données (partenaires, bénéficiaires, institutions, …).

*Cette description est non exhaustive et non limitative et pourrait être modifiée en fonction des besoins du projet

Profil du/de la candidat·e

Formation :

Titulaire d’un diplôme d’études supérieures en gestion de projet, droit, sciences politiques, sciences sociales ou autre formation pertinente / équivalente.

Expériences professionnelles :

Expériences antérieures requises dans les domaines de la gestion de projets, l’organisation de rencontres, séminaires, formations, etc.

Compétences requises :

  • Maitrise du Français et de l’Arabe à l’écrit comme à l’oral
  • Très bonne capacité de communication orale et écrite et capacités d’animation
  • D’excellentes aptitudes dans les domaines suivants : planification, organisation logistique, administration, mobilisation
  • Bonne connaissance du tissu associatif œuvrant dans le champ des droits humains et des autorités compétentes et principaux intervenants du champ pénal et carcéral au niveau national.
  • Bonnes connaissances informatiques : bureautique, internet, réseau sociaux, publication de contenus site Web, etc.

Qualités requises :

  • Esprit d’équipe et du travail en collectif
  • Flexibilité, autonomie, diplomatie, représentation
  • Motivation pour la question de l’abolition de la peine de mort

Compétences désirées :

  • La connaissance des problématiques relatives à la peine de mort, aux conditions de détention, au système judiciaire et/ou des mécanismes internationaux et régionaux de protection des droits de l’Homme
  • Connaissance des procédures des bailleurs de fonds appréciée
  • Connaissance de l’Anglais est une valeur ajoutée

Conditions :

  • Le/la chargé·e de projet sera recruté(e) sur la base d’un CDD, à temps plein, pour une période de 12 mois renouvelable si satisfaction et si les conditions/ressources le permettent.
  • Le poste est basé à Casablanca, mais implique des déplacements fréquents à Rabat et dans les différentes régions du pays.
  • Les postulant-e-s doivent être autorisé-e-s à travailler au Maroc

Entrée en fonction souhaitée : 01/03/2021

Pour postuler : 

  • Merci d’envoyer : Curriculum vitae, lettre de motivation et 2 références avant le 12 février 2021
  • Contact : uniquement par e-mail
  • Objet du message : « Chargé·e projet peine de mort au Maroc »
  • Envoyez votre candidature à : omdp.direction@gmail.com  + copie (CC) : recrutement@ecpm.org
  • Seuls les candidat-e-s pré-sélectionné-e-s en entretien seront contactés